Vous aimez ?

Vous pouvez recevoir un mail de notification des mises à jour en vous abonnant  

La vie de Ada - Récit 15 - Rencontres -



Musique : In The Mood For Love. Song Yumeji's theme


Hannah descend le grand escalier. Il fait encore noir ce matin dans la maison. Elle ramasse les vêtements épars sur les escaliers et les plie méticuleusement, les uns après les autres. C'est sa façon à elle d'apporter de la douceur après la violence de la nuit. Ada dort encore et tout est étrangement silencieux. Elle se rend à la cuisine et fait bouillir de l'eau. Dehors, des stalactites de glace s'accrochent aux fenêtres comme des guirlandes et projettent des reflets de lumière dans la pièce. Emmitouflée dans des épaisseurs de laine, Hannah sent la chaleur du thé réconforter son corps et son cœur et elle s'emplit de ces derniers instants de solitude.


Le parquet qui grince, des pas furtifs qui ouvrent des pièces inconnues. Le silence n'est plus. Deux femmes et un homme ont apparu dans l’entrebâillement de la porte de la cuisine. La première est blonde avec des yeux bleus clairs de porcelaine qui éclaboussent un visage délicat. De petite taille, son corps est souple et musclé. Très droite, sans dire un mot, elle fixe Hannah de son regard transparent et la détaille précisément. La deuxième est brune et ses cheveux sont courts. Ses yeux gris verts parcourent la pièce avec rapidité et curiosité. Elle bredouille des paroles qui ressemblent à des excuses mais que personne n'écoute vraiment. De l'homme, Hannah ne ressent que le poids du regard ; des yeux sombres qui la fixent sans ciller. Dans le silence, il s'assoit à côté d'elle et Hannah ressent immédiatement la chaleur de son corps, apaisante et rassurante.


Hannah tend à chacun un bol de thé chaud. Tour à tour, elle plante son regard dans leurs yeux et leur adresse, du fond de son âme, un message de bienvenue. Derrière la fenêtre, le soleil se lève doucement et enveloppe le petit groupe dans une douce chaleur.


Peu à peu, les langues se sont déliées. Sara est arrivée seule avec son fils, Adam. Danseuse professionnelle, elle chante aussi parfois et joue du piano. Elsa, elle, est photographe. D'un regard, elle sait saisir les contours de la vie pour les proposer aux yeux du monde. Elle sait également voir ce que les autres ne voient pas et cela, Hannah l'a compris, immédiatement. Raphaël est musicien. Comme Hannah, il joue du violon mais aussi du violoncelle et du piano. Tous deux parlent la même langue, celle de la musique.


Hannah sait que la haine peut parfois apporter l'amour. Lorsqu'elle était guide dans l'univers des âmes, elle côtoyait parfois le bien parfois le mal. Elle sait aussi que l'un ne peut exister sans l'autre et que quelquefois, c'est dans les plus grandes violences que l'amour ou l'amitié peuvent apparaître et enfin qu'à plusieurs, tout est toujours plus facile.


Alors ce matin de décembre, à Budapest, autour de ce bol de thé partagé avec des nouveaux amis, Hannah ressent un profond sentiment de calme et de plénitude. La journée sera belle aujourd'hui. Il faut qu'elle aille le dire à Ada ...

78 vues
  • Blanc Twitter Icon
  • Le blog d'Idis sur facebook
  • Blanc Icône Instagram

Ce site et son contenu sont protégés par copyright

©2018 Le blog d'Idis

Mentions légales   

Directeur de la publication : Milena Grataloup

 

Hébergeur : Wix.com Inc.
500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158